SMS

Comment les SMS A2P aident les fermiers dans les pays en développement

Pleuvra-t-il demain ?
Voilà une question à laquelle il est bien difficile de répondre lorsque l’on est agriculteur dans une région isolée du Ghana. Ici, la couverture 3G est inexistante et l’accès à internet très difficile.

Les agriculteurs possèdent bien un téléphone mobile, mais ce n’est évidemment pas un smartphone. La voix et le SMS demeurent donc leur meilleur moyen de communication.
C’est le constat qu’à fait Alloysius Attah, jeune entrepreneur Ghannéen, ayant lui-même grandit dans une ferme.

Dans un pays où près de 50% de la population vit de l’agriculture, Alloysius a créé Farmerline, pour « connecter les agriculteurs à l’information, les marchés et les services ».
Une connaissance des besoins des agriculteurs et un usage intelligent des télécoms l’ont mené à un ensemble de solutions pour lutter contre le manque d’information. Les agriculteurs peuvent accéder aux bulletins météos en envoyant un SMS à un numéro simple (autrement appelés « shortcodes »), le 399. Se déclenche ensuite un ensemble de scénarios par SMS, gérés automatiquement.

Mais ce n’est pas tout : les agriculteurs peuvent aussi consulter les prix du marché, vendre leurs produits ou recevoir des conseils personnalisés. Tout cela par un appel téléphonique ! Des messages vocaux pré-enregistrés dans la langue locale sont délivrés sur le téléphone de l’utilisateur. Il n’a qu’à composer le numéro de Farmerline. Il s’agit ici d’un autre ensemble de scénarios automatiser, au format voix cette fois-ci.

Alloysius a donc su tirer parti de deux outils Télécoms pour améliorer la situation de son pays : la « programmable voice » (voix programmable) et les « A2P SMS » (Application to person). Découvrez plus d’exemples de ces techniques dans notre article « 5 exemples malins d’utilisation de la voix programmable ».

Voir la vidéo
En savoir plus sur Farmerline

Unlock the power of telecoms :

Notre blog

Unlock the power of telecoms :

Notre blog